Qu’est ce que le nystagmus ?

Le nystagmus est une maladie qui se manifeste par un mouvement incontrôlable et involontaire des yeux et une vision tremblante.

Ce mouvement est généralement horizontal quoiqu’un mouvement vertical ou même circulaire ne soit pas exclu. Le rythme de ces mouvements peut être aussi bien lent que rapide.
Cette maladie concerne généralement les deux yeux. La personne qui en souffre ne ressent pas nécessairement ces mouvements, du fait que les images qu’elle regarde peuvent tout à fait rester stables.

Le nystagmus est généralement le signe d’un problème sous-jacent de l’ oreille interne, du cerveau ou des yeux. Bien que cette affection soit rare, elle peut être associée à une variété de symptômes.

Quelles sont les causes du nystagmus ?

nystagmus
nystagmus

Un Nystagmus s’explique par une perturbation du système visuel en charge de la connexion des globes oculaires, les yeux, avec la partie du cerveau destinée à l’analyse de la vision. Il entraine chez la personne qui en souffre une vision tremblante, perturbée et limitée.

La cause de la maladie peut être un déséquilibre des éléments responsables de la stabilité de l’œil. En dehors des canaux de contact entre l’ œil et le cerveau, la cause peut alors soit venir de l’œil lui-même, soit de l’ oreille interne, soit du cerveau.

Quelles sont les différentes formes ?

Le nystagmus congénital

C’est une affection qui touche les nourrissons âgés de 6 semaines à 3 mois. La cause du nystagmus congénital n’est pas connue, mais les chercheurs pensent qu’il pourrait être dû à un problème de développement des yeux dans l’utérus. On pense également que la génétique pourrait jouer un rôle.

La plupart des cas de nystagmus congénital ne nécessitent pas de traitement, car l’affection disparaît généralement d’elle-même lorsque le bébé a trois mois. Toutefois, si le nystagmus est grave et ne s’améliore pas de lui-même, les médecins peuvent prescrire des lunettes correctrices ou des exercices oculaires pour aider à améliorer la vision. Dans certains cas, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Il est important de se rappeler que si votre enfant présente des signes de nystagmus congénital, il est important de l’emmener voir un médecin dès que possible. Plus tôt le problème sera identifié et traité, meilleurs seront les résultats pour votre enfant.

Le nystagmus héréditaire

Il est causée par une mutation génétique dans les chromosomes. Le mouvement saccadé des yeux est généralement présent dès la naissance, mais peut aussi apparaître plus tard dans la vie.
Il est généralement présent dans les deux yeux, mais peut être plus prononcé dans un seul œil. Malheureusement, il n’existe pas de remède pour le nystagmus héréditaire, mais il existe des traitements qui peuvent aider à gérer les symptômes. Ces traitements peuvent inclure le port de verres correcteurs ou le recours à la thérapie visuelle pour améliorer l’acuité visuelle.

Le nystagmus pathologique acquit

Cette forme de nystagmus apparait à un âge plus avancé et est la principale cause de nystagmus chez l’adulte. Il se matérialise par une vision instable, contrairement à ce qui se passe dans le cadre d’un nystagmus congénital. il est généralement unilatéral et horizontal. Il se produit généralement avec un symptôme correspondant d’étourdissements, de douleur oculaire, de perte de vision ou d’irritabilité oculaire.

nystagmus et muscles de l oeil
nystagmus et muscles de l oeil

Certaines études ont montré que ce mouvement anormal des yeux, par les muscles oculomoteurs, est causé par un système nerveux parasympathique hyperactif ou sous-actif qui fait partie du fonctionnement normal du corps. Plus le mouvement est intense, plus le problème est grave et c’est ce qui cause les symptômes.

Quelles autres conditions peuvent engendrer un nystagmus ?

  • le glaucome congénital,
  • la dysréflexie oculomotrice qui est un mouvement oculaire saccadé involontaire de l’ œil,
  • les myopathies oculaires qui impliquent une faiblesse musculaire oculaire, des contractures musculaires ou des spasmes musculaires,
  • la spondylose cervicale qui implique une dégénérescence du moelle épinière cervicale
  • Un défaut de l’iris ou de la conjonctive peut également conduire à cette pathologie.

Quels sont les symptomes d’un nystagmus?

Le symptôme le plus courant du nystagmus est un mouvement rapide et répétitif des yeux en bas / haut ou droite / gauche. Les yeux peuvent bouger horizontalement, verticalement ou de façon circulaire. Ces mouvements peuvent être si rapides que la personne n’est pas en mesure de les contrôler. Dans certains cas, les yeux peuvent se déplacer d’un côté à l’autre ou se balancer d’une direction à l’autre.

nystagmus avec un mouvement horizontal de l'oeil
nystagmus avec un mouvement horizontal de l’oeil

Il convient de faire remarquer que lorsque le nystagmus se manifeste par des oscillations sinusoïdales de vitesse uniforme, on le nomme pendulaire. Lorsque les oscillations alternent entre rapidité et lenteur, il s’agit de nystagmus à ressort.

En plus du mouvement involontaire des yeux, les personnes atteintes de nystagmus peuvent présenter une série d’autres symptômes. Il peut s’agir d’une sensibilité à la lumière, de vertiges, de maux de tête, de nausées et de problèmes de vision d’ objet comme de repérage dans l’espace. Les personnes atteintes de nystagmus peuvent également avoir des difficultés à mettre au point leurs yeux et peuvent avoir une vision floue ou double.
Dans ces derniers cas, un diagnostique de basse vision peut être établie et le patient avoir recours à des aides techniques comme des loupes électroniques ou des téléagrandisseurs.

loupe électroniques pour DMLA
loupe électroniques pour DMLA

A cela s’ajoutent encore la tendance à tourner la tête de côté ou de manière inclinée et la sensation que la terre tremble.

La confusion entre nystagmus pathologique et physiologique doit être évitée. Ce dernier étant une réaction normale des yeux qui se produit lorsqu’une personne regarde une image défilante. C’est le cas notamment de l’individu qui voyage en train et qui essaie de suivre le paysage qui se déroule devant ses yeux.

Quels spécialistes ou médecins consulter ?

examen d'un nystagmus chez un opthalmologue
examen d’un nystagmus chez un opthalmologue

Lorsqu’il s’agit de traiter le nystagmus, il y a plusieurs spécialistes et médecins à consulter. En premier lieu, il faut consulter un ophtalmologiste. En effet l’ophtalmologiste est un spécialiste de la santé oculaire, qui connaît bien le diagnostic et le traitement des affections oculaires.

En plus de l’ophtalmologue, un orthoptiste peut être consulté pour aider à la rééducation du nystagmus. Un orthoptiste est un spécialiste qui travaille avec les patients pour les aider à améliorer les problèmes de vision par des exercices et des activités qui peuvent aider à développer le système de vision.

coupe de l'oreille interne , cause possible de nystagmus
coupe de l’oreille interne , cause possible de nystagmus

Enfin, un spécialiste ORL doit être consulté si le nystagmus est d’origine vestibulaire. Un spécialiste ORL est un spécialiste des oreilles, du nez et de la gorge qui peut diagnostiquer et traiter les affections qui affectent les oreilles, le nez et la gorge.

Ces spécialistes ont une formation spécialisée dans le diagnostic et le traitement des troubles du système vestibulaire, qui peuvent être liés au nystagmus. Dans l’ensemble, si vous souffrez de nystagmus, il est important de consulter un ophtalmologiste, un orthoptiste et un spécialiste ORL, selon l’origine de votre problème. Chacun de ces spécialistes peut aider au diagnostic et au traitement du nystagmus.

Comment guérir d’un nystagmus ?

Si vous présentez l’un des symptômes associés au nystagmus, il est important de consulter un médecin pour une prise en charge complète. Les traitements du nystagmus peuvent faire appel à des médicaments, à la thérapie visuelle ou à la chirurgie. Dans certains cas, il est possible de réduire les symptômes du nystagmus, voire de les éliminer complètement.

Le port de lunettes de vue

jeune fille avec lunette nystagmus
jeune fille avec lunette nystagmus

Dans certains cas, le simple fait de porter des lunettes peut contribuer à réduire les symptômes du nystagmus. Les lunettes aident les yeux à se concentrer plus clairement, ce qui réduit la quantité de mouvements. Cependant, cela ne convient pas à tous les cas de nystagmus, et les lunettes ne suffisent pas toujours à contrôler les mouvements des yeux.

Traitement du nystagmus avec des médicaments

Dans les cas plus graves de nystagmus, des traitements médicamenteux sont alors nécessaires. Ceux-ci peuvent être utilisés pour réduire l’intensité des mouvements oculaires et peuvent contribuer à améliorer la vision d’une personne. Cependant, les médicaments peuvent avoir des effets secondaires et entraîner des changements importants dans le comportement de la personne. C’est pourquoi il est important de discuter de tout médicament potentiel avec un médecin et de surveiller attentivement tout changement qui pourrait survenir.

La chirurgie réparatrice du nystagmus

La chirurgie est une autre option pour traiter le nystagmus. Ce type de chirurgie n’est généralement recommandé que pour les cas très graves de nystagmus et peut être utilisé pour réduire l’intensité des mouvements oculaires. La chirurgie peut également être utilisée pour corriger toute condition médicale sous-jacente qui pourrait être à l’origine du nystagmus. Cependant, la chirurgie peut être coûteuse et comporter des risques.

chirurgie nystagmus
chirurgie nystagmus

Dans l’ensemble, il existe plusieurs façons de traiter le nystagmus. Dans certains cas, le simple port de lunettes peut suffire à réduire les symptômes. Dans les cas plus graves, des médicaments ou une intervention chirurgicale peuvent être nécessaires. Il est important de consulter un médecin afin de discuter des meilleures options pour traiter le nystagmus et d’être conscient des risques potentiels. Avec un traitement approprié, le nystagmus peut être pris en charge et la vision d’une personne peut être améliorée.

Nos autres articles liés :

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]

\n