Quel traitement du nystagmus ?

Si vous rencontrez des problèmes oculaires pouvant résulter d’un nystagmus, vous devez consulter votre opthalmologiste pour un traitement approprié. Des symptômes graves sont possibles et peuvent être mortels sans traitement approprié.

Une fois diagnostiqué, votre médecin pourra alors vous recommander un traitement adapté pour soulager les symptômes et vous offrir une meilleure qualité de vie.

Les traitements du nystagmus

Il existe de nombreux types de traitements disponibles et chacun d’entre eux a son propre objectif, mais il est fortement recommandé de consulter votre médecin avant de prendre l’un de ces médicaments. En outre, certaines choses ne sont pas recommandées, telles que la chirurgie oculaire au laser et d’autres procédures chirurgicales.

Un traitement approprié du nystagmus aidera à réduire les mouvements oculaires et vous aidera à bien dormir.
Lorsque vous utilisez des lunettes ou des lentilles de contact, il est préférable de ne les porter qu’en cas de besoin.

Il est de toute façon fortement recommandé de consulter votre médecin avant de prendre toute forme de traitement, en particulier lorsque vous commencez à utiliser des lunettes et des lentilles de contact.

Certains médicaments, lunettes et lentilles de contact peuvent également déclencher cette pathologie. Vous devriez consulter votre médecin avant de prendre tout type de médicament et vous assurer qu’il vous convient.

Les médicaments

Les myorelaxants sont utilisés pour traiter le nystagmus car ils détendent les muscles de l’œil et le système nerveux central et améliorent la vision. Le patient peut avoir besoin du relaxant musculaire pendant jusqu’à 3 semaines pour obtenir de meilleurs résultats et ces médicaments peuvent empêcher cette maladie de se produire à l’avenir.

Exercices occulaires

Si vous suivez un programme d’exercices oculaires approprié, le nystagmus peut être considérablement réduit.

Un bon traitement du nystagmus comprend des exercices réguliers et appropriés pour les yeux. Celles-ci incluent des examens oculaires réguliers par votre optométriste pour vous assurer que vos yeux sont en bonne santé et exempts de tout type de conditions médicales ou d’affections.

Les patchs

Dans certains cas, des patchs oculaires sont utilisés pour aider les patients atteints de cette pathologie. Ils “stimulent des photorécepteurs” ce qui donne au patient l’impression que ses yeux ont une lumière lors des tests visuels. Ces patchs sont placés sous les paupières pour rendre le mouvement des yeux moins perceptible.

Les lentilles correctrices

Il existe plusieurs traitements disponibles pour le nystagmus, notamment le port d’une lentille correctrice, qui peut corriger ou même éliminer le problème. Ces lentilles sont prescrites par l’ophtalmologiste et “adaptées” par un opticiens spécialisé.

Le masque

Une autre option consiste pour le patient à porter un masque pour ralentir le mouvement des yeux. Dans certains cas, le patient peut être capable de tolérer le masque tant qu’il doit le faire car le mouvement des yeux ne se produit pas trop souvent.

Les traitements doux

Votre ophtalmologiste peut vous suggérer de prendre des vitamines spécifiques et des gouttes ophtalmiques spéciales pour soulager la maladie. Si l’ophtalmologiste n’est pas sûr, il peut vous prescrire des médicaments pour aider à soulager les symptômes.

Les gouttes oculaires contenant du bacopa monniera aident au traitement des symptômes du nystagmus. Dans cette méthode, les gouttes sont prises par voie orale pour réduire l’activité des substances chimiques du cerveau responsables du mouvement des yeux. et ralentissez le mouvement des yeux.

D’autres traitements doux comme la relaxation vont permettre de diminuer le stress. Les conséquences sont alors une baisse des émotions et une diminution des symptômes.

La diminution du stress peut également se faire par de l’imagerie mentale dirigée, la méditation et le yoga .

Les médicaments

Les plus courants sont l’utilisation de gouttes oculaires et l’utilisation d’un relaxant musculaire, qui détend et ralentit les muscles oculaires pour arrêter le mouvement.

Dans certains cas chez les enfants, le relaxant musculaire oculaire aide à traiter l’hyperactivité musculaire oculaire et réduit les risques de développer des troubles oculomoteurs.

A retenir

Selon la gravité de votre cas, certains facteurs doivent être pris en considération lors de l’examen du traitement approprié. Le principal facteur à prendre en compte est que chaque individu doit déterminer le type de traitement qui lui convient le mieux.
Par exemple, si vous avez des antécédents de cette maladie, le traitement approprié peut être différent pour vous de celui d’une personne qui ne l’a jamais eu.

Nos autres articles liés :

\n