La Myopie : les causes et les symptômes de cette maladie

La myopie est l’un des problèmes de vision les plus courants, touchant des millions de personnes dans le monde. Elle se caractérise par une difficulté à voir les objets éloignés clairement, alors que les objets proches sont nets. L’impact de cette situation sur la qualité de vie des individus peut être significatif. En effet, elle peut affecter leur capacité à effectuer des tâches quotidiennes, telles que la conduite, la lecture ou le travail sur ordinateur.

Dans cet article, nous allons explorer en détail ce qu’est la myopie, les causes, les symptômes, les diagnostics et les traitements possibles.

I Présentation de la myopie

I.1 Définition de la myopie

schéma d'un oeil myope
schéma d’un oeil myope

La myopie est un trouble de la réfraction de l’œil qui se produit lorsque l’œil est trop long ou que la cornée est trop courbée. Cela entraîne une mise au point incorrecte de la lumière sur la rétine. La principale conséquence est de rendre difficile la vision des objets éloignés. Les symptômes de la myopie varient en fonction de la gravité du trouble, mais ils comportent une vision floue ou déformée, des maux de tête et une fatigue oculaire.

La vision est l’un des sens les plus importants pour la qualité de vie de chacun. Une vision claire est nécessaire pour effectuer des tâches quotidiennes, pour interagir avec les autres et pour profiter des loisirs. La myopie peut entraîner une diminution de la qualité de vie, en limitant les activités des personnes atteintes.

I.2 Quels sont les chiffres de la myopie dans le monde ?

Selon l’Organisation mondiale de la santé, la myopie est devenue un problème de santé publique mondial, affectant environ 30% de la population mondiale soit 2 milliards de personnes dans le monde et devant augmenter à 50% de la population mondiale d’ici à 2050.

Mais, la prévalence de la myopie varie considérablement selon les pays et les régions et des études ont montré que sa prévalence augmentait rapidement dans le monde entier.  Voici quelques chiffres pour illustrer la situation :

Dans le monde entier

On estime que la prévalence de la myopie chez les jeunes adultes est d’environ 30% en moyenne, mais elle peut atteindre 80% dans certains pays asiatiques, tels que la Chine, Singapour, la Corée du Sud et le Japon.

Aux États-Unis

La prévalence de la myopie a augmenté de 66% au cours des 30 dernières années. Selon une étude menée en 2016 par le National Eye Institute, la prévalence de la myopie chez les adultes âgés de 20 ans et plus aux États-Unis était alors de 34,6%.

En Asie

Une étude menée en 2016 a montré que la prévalence de la myopie chez les jeunes adultes âgés de 20 à 29 ans avait considérablement augmenté au cours des dernières décennies dans de nombreux pays asiatiques, notamment de 20% en Chine dans les années 1950 à près de 90% dans les années 2010.

I.3 Quels sont les chiffres de la myopie en France ?

En France, la prévalence de la myopie a augmenté ces dernières décennies, mais elle reste inférieure à celle observée dans certains pays asiatiques.

  • Selon une étude menée en France en 2021, la prévalence de la myopie chez les adultes de 18 à 39 ans était de 22,4%, ce qui représente une augmentation significative par rapport à une étude menée en 2014 où la prévalence était de 16,4%.

Ces chiffres soulignent l’importance de la surveillance de la prévalence de la myopie et de la mise en place de mesures préventives pour ralentir sa progression.

I.4 Quelles sont les causes de la myopie ?

Il y a plusieurs facteurs qui contribuent au développement de la myopie, notamment :

Génétique

La myopie a tendance à être héréditaire, ce qui signifie qu’elle peut être transmise de génération en génération. Si les parents sont myopes, leurs enfants ont plus de risques de le devenir également.

Environnement

Des études ont montré que les enfants qui passent plus de temps à l’intérieur, qui lisent beaucoup et qui passent de longues heures devant les écrans ont un risque plus élevé de développer la myopie.

Facteurs externes

Des facteurs externes tels qu’un faible éclairage ou une mauvaise posture lors de la lecture peuvent également contribuer au développement de la myopie.

Troubles de la croissance

De troubles de croissances tels que le syndrome de Marfan, peuvent également causer une myopie. Les traumatismes oculaires, tels que les contusions ou les lacérations, peuvent également endommager l’œil et entraîner une myopie.

Il est important de noter que la cause exacte de la myopie n’est pas encore complètement comprise. Cependant, il est probable que plusieurs facteurs, y compris génétiques et environnementaux, jouent un rôle dans le développement de ce trouble visuel.

II. Quels sont les symptômes de la myopie ?

Les symptômes de la myopie varient en fonction de la gravité de l’atteinte. Les personnes atteintes de myopie ont généralement des difficultés à voir les objets éloignés clairement, tandis que les objets proches semblent apparaître nets.

Voici quelques-uns des symptômes les plus courants de la myopie :

II.1 Vision floue ou déformée des objets éloignés

Myopie, vue floue des objets éloignés
Myopie, vue floue des objets éloignés

L’un des symptômes les plus courants de la myopie est la vision floue ou déformée des objets éloignés. Les personnes atteintes de myopie peuvent avoir du mal à lire des panneaux de signalisation ou à voir des détails à distance, comme le visage de quelqu’un dans la rue.

Ce trouble de la vision est dû au fait que l’œil est trop long ou que la cornée est trop courbe, ce qui fait que les rayons lumineux se concentrent en avant de la rétine plutôt que sur elle.

II.2 Difficulté à conduire ou à pratiquer des activités sportives qui nécessitent une vision précise à distance

Pour les personnes atteintes de myopie, la difficulté à voir clairement les objets éloignés peut rendre la conduite automobile ou la participation à des activités sportives dangereuse. Lorsque la vision de loin est floue, il peut être difficile de distinguer les panneaux de signalisation ou de voir les obstacles sur la route lors de la conduite.

De même, la pratique d’activités sportives telles que le golf, le tennis, le baseball ou le football peut être difficile si la vision de loin est altérée. Les personnes atteintes de myopie peuvent avoir du mal à suivre la trajectoire d’une balle ou à voir les joueurs ou les équipements situés à distance.

II.3 Besoin de se rapprocher des objets pour les voir clairement

myopie, se rapprocher pour voir de pres
myopie, se rapprocher pour voir de pres

L’un des symptômes les plus courants de la myopie est la difficulté à voir les objets éloignés, mais en revanche, les personnes atteintes de myopie peuvent avoir une excellente vision de près.
Cela signifie que les personnes myopes voient les objets proches plus clairement que les objets éloignés et ont souvent besoin de se rapprocher des objets pour les voir clairement.

Cela pose un problème pour les activités de la vie quotidienne qui impliquent la lecture ou l’utilisation d’un ordinateur, comme la lecture de livres ou la saisie de texte sur un clavier d’ordinateur. Les personnes atteintes de myopie tiennent généralement les livres ou les écrans d’ordinateur plus près de leur visage pour voir clairement, ce qui peut causer de la fatigue oculaire et d’autres symptômes.

En outre, les personnes atteintes de myopie adoptent certaines habitudes pour soulager la fatigue oculaire lorsqu’elles travaillent sur un ordinateur ou lisent de longs textes. Cela peut inclure des pauses fréquentes pour reposer les yeux, des exercices oculaires et une bonne posture pour éviter la fatigue musculaire.

II.4 Difficulté à voir les panneaux de signalisation ou les objets au loin

Les personnes atteintes de myopie éprouve souvent des difficultés à voir les panneaux de signalisation ou les objets au loin. Les signes de circulation, les noms de rue et les numéros de bâtiments semblent flous ou illisibles, ce qui peut rendre la conduite difficile et dangereuse. Les personnes atteintes de myopie ont également du mal à regarder des événements sportifs ou des spectacles à distance.

II.5 Fatigue oculaire ou maux de tête après avoir regardé de près pendant une période prolongée

Les personnes atteintes de myopie ressentent souvent de la fatigue oculaire ou des maux de tête après avoir regardé de près pendant une période prolongée. Cela peut se produire lorsqu’elles lisent, travaillent sur un ordinateur ou regardent la télévision pendant de longues heures.
Cette fatigue oculaire est due au fait que les yeux doivent travailler plus dur pour se concentrer sur les objets proches, ce qui entraîne une tension musculaire et une douleur dans les yeux et la tête.

II.6 Augmentation de la fréquence des clignements d’yeux pour améliorer la mise au point

Une autre manifestation de la myopie est l’augmentation de la fréquence des clignements d’yeux pour améliorer la mise au point. Les personnes atteintes de myopie clignent instinctivement des yeux plus souvent pour essayer de voir les objets plus clairement. Cela entraîne une fatigue oculaire et une irritation, ce qui peut rendre les yeux rouges et larmoyants.

III. Diagnostic de la myopie

Il est important de diagnostiquer rapidement la myopie afin de la traiter efficacement et de prévenir des complications telles que la dégénérescence maculaire, le glaucome et les cataractes.

III.1 L’examen de la vue

examen chez un opthalmologue
examen chez un opthalmologue

L’examen de la vue est le premier test effectué pour diagnostiquer la myopie. Il est effectué par un ophtalmologiste ou un optométriste et comprend une série de tests qui évaluent la santé globale de l’œil.

Au cours de cet examen, le spécialiste examine les yeux à l’aide d’un instrument appelé ophtalmoscope, qui permet d’examiner les structures internes de l’œil, telles que la rétine et le nerf optique. Le patient est également invité à lire une série de lettres ou de chiffres sur un tableau de test pour évaluer la qualité de sa vision.

III.2 La mesure de la réfraction oculaire

La mesure de la réfraction oculaire est un test qui mesure la capacité de l’œil à se concentrer sur des objets à différentes distances. Ce test est effectué à l’aide d’un instrument appelé réfractomètre.
Le patient est invité à regarder à travers l’appareil et à donner des réponses à des questions telles que « le texte est-il flou ou net ? », tandis que l’appareil effectue des ajustements pour déterminer la correction optique nécessaire.

Ce test permet également de déterminer si une correction optique est nécessaire, sous la forme de lunettes, de lentilles de contact ou de chirurgie réfractive. La mesure de la réfraction oculaire est une procédure simple et indolore, qui prend généralement environ 15 minutes.

III.3 Autres tests oculaires tels que l’ophtalmoscopie et la gonioscopie

En plus de l’examen de la vue et de la mesure de la réfraction oculaire, d’autres tests oculaires peuvent être effectués pour diagnostiquer la myopie.
L’ophtalmoscopie est un test qui permet de visualiser les structures internes de l’œil, en particulier la rétine, le nerf optique et les vaisseaux sanguins.
La gonioscopie est un test qui mesure la pression intraoculaire et permet de détecter la présence de glaucome.

Ces tests permettent de déterminer la gravité de la myopie et de déterminer le traitement le plus approprié. Il est important de subir des examens réguliers des yeux pour détecter rapidement toute anomalie visuelle et éviter des complications plus graves à l’avenir.

IV. Traitement de la myopie

La myopie peut être corrigée ou traitée, notamment par les lunettes et les lentilles de contact, la chirurgie réfractive au laser et l’orthokératologie.

IV.1 Les lunettes et les lentilles de contact

Verre de lunette concave pour la correction de la myopie
Verre de lunette concave pour la correction de la myopie

Les lunettes et les lentilles de contact sont les traitements les plus courants pour la myopie. Ils fonctionnent en corrigeant la réfraction de l’œil en focalisant la lumière sur la rétine. Les lunettes sont souvent utilisées pour les cas de myopie légère à modérée.
Les lentilles de contact sont une alternative aux lunettes et sont utilisées pour corriger la myopie légère à sévère. Elles peuvent être souples ou rigides et être portées de manière permanente ou temporaire, selon les besoins du patient.

IV.2 La chirurgie réfractive au laser

La chirurgie réfractive au laser est une procédure chirurgicale qui utilise un laser pour remodeler la forme de la cornée de l’œil et corriger la myopie.

Il existe plusieurs types de chirurgie réfractive au laser, notamment LASIK (Kératectomie réfractive assistée par laser in situ) et PRK (Kératectomie photoréfractive). Ces deux procédures sont similaires, mais diffèrent en termes de technique utilisée pour retirer la couche superficielle de la cornée. Dans les deux cas, le laser est utilisé pour remodeler la forme de la cornée, corrigeant ainsi la myopie.

IV.3 L’orthokératologie

Mise en place de lentille de contact
Mise en place de lentille de contact

L’orthokératologie est une technique de traitement de la myopie qui consiste à porter des lentilles de contact rigides spéciales pendant la nuit pour remodeler temporairement la cornée de l’œil, permettant ainsi une vision claire pendant la journée. Les lentilles sont retirées le matin et la cornée reprend sa forme d’origine au cours de la journée. Cette technique est souvent utilisée chez les enfants pour ralentir la progression de la myopie.

Ainsi, chaque option de traitement a ses avantages et ses inconvénients et doit être choisie en fonction des besoins individuels du patient. Il est important de consulter un ophtalmologiste pour discuter des différentes options de traitement et déterminer celle qui convient le mieux.

V La prévention de la myopie

La myopie est une affection oculaire courante qui peut être prévenue ou réduite grâce à certaines habitudes de vie et comportements.

V.1 Comment adopter de bonnes habitudes de vie ?

L’adoption de bonnes habitudes de vie peut aider à réduire le risque de développer une myopie. Il est important de suivre une alimentation saine et équilibrée, riche en nutriments essentiels pour la santé des yeux, tels que les vitamines A, C et E, ainsi que des oméga-3. Il est également recommandé de pratiquer de l’exercice régulier pour améliorer la circulation sanguine et maintenir une bonne santé oculaire.

V.2 Exposition adéquate à la lumière naturelle

Il est important d’exposer les yeux à une lumière naturelle adéquate pour prévenir la myopie. Ceci est valable tant pour les enfants que pour les adultes. Voici quelques chiffres d’études sur ce sujet :

  • Une étude menée en Australie a montré que les enfants qui ont passé plus de 14 heures par semaine à l’extérieur avaient un risque de myopie 23 % moins élevé que ceux qui en avaient passé moins de 3 heures (Rose et al., 2008).

  • Une autre étude menée en Chine a montré que les enfants qui ont passé plus de 40 minutes par jour à l’extérieur avaient un risque de myopie 23 % moins élevé que ceux qui en avaient passé moins de 10 minutes (He et al., 2015).

  • Une étude menée en Europe a également montré que les enfants qui ont passé plus de 3 heures par jour à l’extérieur avaient un risque de myopie 30 % moins élevé que ceux qui en avaient passé moins d’une heure (Jones-Jordan et al., 2016).

  • Chez les adultes, une étude menée au Japon a montré que les adultes qui avaient une exposition régulière à la lumière naturelle avaient un risque de myopie 30 % moins élevé que ceux qui n’en avaient pas (Kubota et al., 2016).

V.3 Réduire le temps passé devant des écrans

La réduction du temps passé devant des écrans peut aider à réduire le risque de développer une myopie. Les écrans, tels que les ordinateurs, les téléviseurs et les téléphones portables, peuvent fatiguer les yeux et causer une tension oculaire. Ceic augmente sensiblement le risque de développer une myopie. Il est recommandé de prendre des pauses fréquentes pendant l’utilisation d’un écran et de régler la luminosité de l’écran pour réduire la fatigue oculaire.

V.4 Examens réguliers de la vue

examen de la vue avec un phoroptère
examen de la vue avec un phoroptère

Des examens réguliers de la vue aident également à prévenir la myopie. Les problèmes de vision, tels que la myopie, sont facilement et rapidement détectés lors d’un examen de la vue. Un ophtalmologiste prescrit des lunettes ou des lentilles de contact. Il peut également recommander une intervention chirurgicale si nécessaire.

La prévention de la myopie peut être réalisée grâce à l’adoption de bonnes habitudes de vie. L’exposition régulière à la lumière naturelle, la réduction du temps passé devant des écrans et des examens réguliers de la vue sont primordiaux.

VI Conclusion

En conclusion, la myopie est une affection courante de l’œil qui peut affecter considérablement la qualité de vie. La myopie peut se manifester par différents symptômes. Une vision floue ou déformée des objets éloignés et difficulté à voir les panneaux de signalisation sont très courants. La fatigue oculaire, les maux de tête après avoir regardé de près pendant une période prolongée et l’ augmentation de la fréquence des clignements d’yeux sont aussi des signes de myopie.

Heureusement, il existe plusieurs options de traitement pour la myopie, notamment les lunettes, les lentilles de contact et la chirurgie réfractive au laser. En outre, l’orthokératologie peut être une alternative pour ceux qui ne souhaitent pas subir une intervention chirurgicale. Cependant, il est important de se rappeler que les traitements ne guérissent pas la myopie, ils ne font que corriger la vision de près.

Enfin, la prévention de la myopie peut être réalisée en adoptant de bonnes habitudes de vie. Il est bon de réduire le temps passé devant des écrans, d’augmenter le temps passé à l’extérieur et d’effectuert des examens réguliers de la vue. En somme, il est important de prendre soin de nos yeux pour maintenir une bonne santé visuelle et une qualité de vie optimale.

\n