L’hypermétropie : tout savoir pour une vision nette et claire

L’hypermétropie en bref

  • Cause : œil trop court, image formée en arrière de la rétine
  • Évolution : débute dans l’enfance et évolue tout au long de la vie
  • Fréquence : 5% des enfants et 30 % des adultes, en France
  • Facteurs de risque : hérédité, vieillissement, traumatisme
  • Mesure : en dioptries positives, l’hypermétropie est  forte à partir de +5,00
  • Symptômes les plus courants : vision floue de près, fatigue visuelle
  • Correction optique : lunettes avec verres correcteurs ou lentilles de contact
  • Traitement chirurgical : LASIK, PRK, LASEK ou implants

I Définition de l’ hypermétropie

L’hypermétropie est un défaut de réfraction de l’oeil courant qui affecte de nombreuses personnes dans le monde.

Schéma d'un oeil atteint d' hypermétropie
Schéma d’un oeil atteint d’ hypermétropie

Ce défaut se produit lorsque l’œil a une forme inhabituelle ou lorsque le cristallin à l’intérieur de l’œil ne fonctionne pas correctement. En conséquence, les personnes atteintes d’hypermétropie ont des difficultés à voir les objets proches, tandis que les objets éloignés sont plus nets.

Bien que l’hypermétropie puisse être corrigée avec des lunettes, des lentilles de contact ou même une chirurgie réfractive au laser, il est important de comprendre les causes, les symptômes, le diagnostic, le traitement et la prévention de ce défaut visuel.

II Quels sont les chiffres de l’hypermétropie ?

L’hypermétropie est un défaut visuel courant qui affecte les personnes de tous âges.

  • Selon les statistiques, environ 25% de la population mondiale est atteinte d’hypermétropie, ce qui représente plus de 1,9 milliard de personnes dans le monde.
  • Aux États-Unis, environ 13% des adultes de plus de 40 ans ont une hypermétropie, tandis que chez les enfants, l’hypermétropie est plus courante, touchant environ 4% à 14% des enfants.
  • En France, selon une enquête réalisée en 2018 par l’Institut de la Vision, l’hypermétropie est la deuxième cause de consultation ophtalmologique chez les enfants, après le strabisme.
    Environ 5% des enfants ont une hypermétropie qui nécessite une correction.
    Chez les adultes, environ 30% sont atteints d’hypermétropie, selon les données de la Société Française d’Ophtalmologie.

Les chiffres de l’hypermétropie varient selon les pays et les groupes d’âge, mais il est clair que ce défaut visuel est courant dans le monde entier. Si vous avez des antécédents familiaux d’hypermétropie ou si vous éprouvez des symptômes tels que des maux de tête, une vision floue ou une fatigue oculaire, il est important de consulter un ophtalmologiste pour un examen de la vue et un diagnostic précis.

 

III. Quelles sont les causes de l’ hypermétropie ?

L’hypermétropie se produit lorsque l’œil est trop court ou que la cornée est trop plate. Ceci empêche la lumière de se focaliser correctement sur la rétine et l’image se forme derrière la rétine. Cette anomalie optique peut être causée par plusieurs facteurs, notamment :

schéma d'un oeil avec une hypermétropie
schéma d’un oeil avec une hypermétropie

La génétique

L’hypermétropie peut être héréditaire. Si l’un ou les deux parents ont une hypermétropie, il y a une probabilité plus élevée que leurs enfants en aient également.

La forme de l’œil

La forme de l’œil peut également contribuer à l’hypermétropie. Si l’œil est trop court ou si la cornée est trop plate, la lumière n’est pas correctement focalisée sur la rétine, ce qui peut entraîner une vision floue.

Le vieillissement

Avec l’âge, le cristallin de l’œil devient moins flexible et moins capable de se concentrer sur les objets proches. Cela peut causer une hypermétropie ou aggraver une hypermétropie déjà existante.

Les conditions médicales

Certaines conditions médicales telles que le diabète peuvent affecter les vaisseaux sanguins et les nerfs de l’œil, ce qui peut entraîner une hypermétropie.

Les traumatismes

Les traumatismes oculaires tels que les blessures à la tête peuvent affecter la forme de l’œil et causer une hypermétropie.

En comprenant les causes de l’hypermétropie, il est possible de mieux prévenir et traiter cette condition oculaire courante. Il est important de consulter un ophtalmologiste pour un examen de la vue et un diagnostic précis si vous éprouvez des symptômes d’hypermétropie.

 

IV. Quels sont les symptômes de l’ hypermétropie ?

L’hypermétropie peut causer différents symptômes, selon la gravité. Certaines personnes peuvent avoir une hypermétropie légère sans même le savoir, tandis que d’autres ont des symptômes plus graves. Voici quelques-uns des symptômes les plus courants de l’hypermétropie :

Vision floue de près

L’hypermétropie rend flous les objets proches. Cela est particulièrement visible lors de la lecture de petits caractères ou de l’exécution de tâches de proximité, telles que la couture ou le travail sur un ordinateur. La vision floue gêne à réaliser des tâches quotidiennes telles que le maquillage ou le toilettage.

Maux de tête

fatigue visuelle en lecture d'écran d'ordinateur
fatigue visuelle en lecture d’écran d’ordinateur

Les maux de tête surviennent en raison de la tension exercée sur les muscles des yeux lorsqu’ils doivent se concentrer pour voir des objets proches. Les maux de tête peuvent être particulièrement fréquents chez les personnes qui travaillent sur des écrans d’ordinateur ou qui lisent de manière prolongée.

Fatigue oculaire

Les yeux peuvent se fatiguer rapidement lors de la lecture ou d’autres tâches qui nécessitent une vision de près. Cela entraîne une sensation de lourdeur et de fatigue dans les yeux. Les personnes atteintes d’hypermétropie ont souvent besoin de plisser les yeux ou de froncer les sourcils pour voir clairement les objets de près, ce qui aggrave la fatigue oculaire.

Douleur oculaire

Dans certains cas, l’hypermétropie cause une douleur oculaire, qui peut être ressentie comme une brûlure ou une pression. La douleur oculaire s’aggrave par la fatigue oculaire et la tension musculaire.

Difficulté à lire

Difficulté à lire avec une hypermétropie
Difficulté à lire avec une hypermétropie

Les personnes atteintes d’hypermétropie peuvent avoir des difficultés à lire et à effectuer des tâches qui nécessitent une vision de près. Cela rend difficile la lecture de livres, de journaux et de magazines, ainsi que l’exécution de tâches quotidiennes telles que la cuisine et le bricolage.

Si vous éprouvez l’un de ces symptômes, il est important de consulter un ophtalmologiste pour un examen de la vue et un diagnostic précis de l’hypermétropie. La correction de l’hypermétropie peut améliorer considérablement la qualité de vie en permettant une vision claire et nette.

Strabisme

L’hypermétropie peut entraîner un strabisme, qui est un trouble de la vision dans lequel les yeux ne sont pas alignés correctement. Les conséquences d”un strabisme sont une double vision ou une vision floue.

 

V. Diagnostic de l’ hypermétropie

Le diagnostic de l’hypermétropie est un processus relativement simple et indolore. Il est réalisé par un ophtalmologiste ou un optométriste lors d’un examen de la vue de routine. Les étapes du diagnostic comprennent :

L’examen de la vue

L’ophtalmologiste ou l’optométriste commence par effectuer un examen de la vue de routine. Cela inclut des tests tels que la lecture de lettres ou de chiffres sur un tableau d’optométrie, ainsi que des tests de vision de près.

La mesure de la réfraction oculaire

Une fois que l’examen de la vue de routine est terminé, l’ophtalmologiste ou l’optométriste mesure la réfraction oculaire, qui est la puissance de correction nécessaire pour améliorer la vision. Cette mesure est effectuée en utilisant un réfractomètre, un instrument qui mesure la façon dont la lumière se dévie à travers l’œil.

Autres tests oculaires

Les autres tests oculaires qui peuvent être utilisés pour diagnostiquer l’hypermétropie incluent l’ophtalmoscopie et la gonioscopie.

examen visuel, ophtalmoscopie
examen visuel, ophtalmoscopie

L’ophtalmoscopie est un test qui permet d’examiner l’intérieur de l’œil, en particulier la rétine, la macula et le nerf optique. Pour effectuer ce test, l’ophtalmologiste ou l’optométriste utilise un ophtalmoscope, un instrument qui envoie une lumière à travers la pupille et permet de visualiser l’intérieur de l’œil.
L’ophtalmoscopie peut aider à détecter des anomalies telles que des lésions rétiniennes, des vaisseaux sanguins anormaux ou une dégénérescence maculaire.

La gonioscopie est un test qui mesure la pression intraoculaire et évalue la circulation du liquide à l’intérieur de l’œil. Pour effectuer ce test, l’ophtalmologiste ou l’optométriste utilise un gonioscope, un instrument qui est placé sur la cornée pour examiner la zone où l’iris rencontre la cornée.
Ce test est particulièrement important pour les patients atteints de glaucome, car il permet de détecter les signes précoces de cette maladie oculaire potentiellement grave.

Il est important de noter que ces tests ne sont pas toujours nécessaires pour diagnostiquer l’hypermétropie et que leur utilisation dépend des besoins individuels de chaque patient. L’ophtalmologiste ou l’optométriste évalue les symptômes du patient et effectue les tests appropriés pour établir un diagnostic précis.

Une fois que le diagnostic d’hypermétropie est confirmé, l’ophtalmologiste ou l’optométriste discute des options de traitement avec le patient. En général, les options de traitement pour l’hypermétropie comprennent les lunettes et les lentilles de contact, ainsi que la chirurgie réfractive au laser. Les options de traitement sont adaptées aux besoins individuels de chaque patient, en fonction de la gravité de l’hypermétropie et des symptômes présentés.

 

VI. Traitement de l’ hypermétropie

Le traitement de l’hypermétropie dépend de la gravité de la condition et de la présence ou non de symptômes. Les traitements les plus courants sont les suivants :

Les lunettes et les lentilles de contact

Paire de lunettes et etuit de lentilles de contact comme traitement de l' hypermétropie
Paire de lunettes et etuit de lentilles de contact comme traitement de l’ hypermétropie

Les lunettes et les lentilles de contact sont souvent prescrites pour corriger la vision des personnes atteintes d’hypermétropie. Les verres correcteurs convergent la lumière vers la rétine, corrigeant ainsi la vision floue et les autres symptômes de l’hypermétropie.

La chirurgie réfractive au laser

La chirurgie réfractive au laser est une option pour les personnes atteintes d‘hypermétropie sévère qui ne peuvent pas être corrigées par des lunettes ou des lentilles de contact. Cette intervention chirurgicale modifie la forme de la cornée, permettant à la lumière de se concentrer sur la rétine. Les techniques les plus courantes sont la kératomileusis in situ assistée par laser (LASIK), la photokératectomie réfractive assistée par laser (PRK) et la kératomileusis épithéliale assistée par laser (LASEK).

Il est important de consulter un ophtalmologiste ou un optométriste pour déterminer le traitement approprié pour l’hypermétropie. Les options de traitement varient en fonction de l’âge, de la santé globale et de l’état de santé oculaire du patient.

 

VII La prévention de l’hypermétropie

Il n’y a pas de moyen connu pour prévenir l’hypermétropie, car elle est généralement causée par des facteurs génétiques. Cependant, certaines mesures peuvent aider à protéger les yeux et à réduire les risques de développer des problèmes de vision:

L’importance des nutriments pour la santé des yeux

aliment riche en vitamines A C et E
aliment riche en vitamines A C et E

Plusieurs études ont montré que la consommation de nutriments tels que la vitamine A, C, E et les oméga-3 peut contribuer à maintenir une santé des yeux optimale ainsi que de prévenir la dégénérescence maculaire liée à l’âge et la cataracte.

Références :

  • Age-Related Eye Disease Study Research Group. A randomized, placebo-controlled, clinical trial of high-dose supplementation with vitamins C and E, beta carotene, and zinc for age-related macular degeneration and vision loss: AREDS report no. 8. Arch Ophthalmol. 2001;119(10):1417-1436. doi:10.1001/archopht.119.10.1417
  • Chua B, Flood V, Rochtchina E, Wang JJ, Smith W, Mitchell P. Dietary fatty acids and the 5-year incidence of age-related maculopathy. Arch Ophthalmol. 2006;124(7):981-986. doi:10.1001/archopht.124.7.981

Faire des pauses régulières lors de l’utilisation d’écrans

L’utilisation prolongée d’ordinateurs, de téléphones portables et d’autres appareils électroniques entraine une fatigue oculaire. Il est recommandé de faire des pauses toutes les 20 minutes pour regarder loin de l’écran et de cligner des yeux régulièrement pour éviter la sécheresse oculaire.

Les effets nocifs du tabagisme sur la santé oculaire

Le tabagisme peut augmenter le risque de développer des maladies oculaires telles que la dégénérescence maculaire liée à l’âge, la cataracte et le glaucome. En effet le tabagisme endommage les vaisseaux sanguins qui nourrissent la rétine et en déclenche une inflammation qui peut endommager les cellules rétiniennes et induire une DMLA.

Le risque de développer des cataractes est liée car le tabagisme endommage les protéines dans le cristallin et réduit la quantité d’antioxydants dans l’œil.

Référence : Christen WG, Glynn RJ, Manson JE, et al. Smoking cessation and risk of age-related cataract in men. JAMA. 2000;284(6):713-716. doi:10.1001/jama.284.6.713

Faire des examens de la vue réguliers

Il est recommandé de faire des examens de la vue réguliers chez un ophtalmologiste ou un optométriste pour diagnostiquer et traiter tout problème de vision rapidement.

Les bienfaits de la protection contre les rayons UV

Lecture à l'extérieur avec des lunettes de soleil
Lecture à l’extérieur avec des lunettes de soleil

Les rayons UV du soleil peuvent endommager les yeux. Porter des lunettes de soleil qui bloquent les rayons UV aide à protéger les yeux contre les dommages causés par le soleil. En effet, l’exposition aux rayons UV peut causer des dommages à la surface de l’œil.

Référence : Ghanem VC, Mehra N, Wong J, et al. The Association Between Ultraviolet Radiation and Ocular Disease: A Systematic Review of the Literature. Photochem Photobiol. 2017;93(2):429-445. doi:10.1111/php.12699

La prévention de l’ hypermétropie est principalement axée sur le maintien d’une bonne santé oculaire. Des habitudes de vie saines telles qu’une alimentation équilibrée, une protection contre les rayons UV, l’abstinence tabagique, les pauses régulières lors de l’utilisation d’écrans et les examens réguliers de la vue aident à maintenir une vision saine tout au long de la vie.

 

VII Conclusion

L’hypermétropie est un trouble de la vision qui touche de nombreuses personnes dans le monde. Bien qu’elle puisse être causée par des facteurs héréditaires, elle peut également être influencée par des facteurs environnementaux et des habitudes de vie.

Les symptômes de l’ hypermétropie sont souvent gênants et affectent la qualité de vie. Les symptômes sont aisément corrigés avec des lunettes, des lentilles de contact ou une chirurgie réfractive au laser.
Le diagnostic de l’hypermétropie est essentiellement basé sur un examen de la vue et une mesure de la réfraction oculaire. D’autres tests oculaires peuvent également être utilisés pour évaluer la santé globale de l’œil.

En ce qui concerne la prévention, certaines études suggèrent que des habitudes de vie saines, comme passer du temps à l’extérieur, aide à réduire le risque de développer une hypermétropie. Cependant, davantage de recherches sont nécessaires pour confirmer ces conclusions et pour comprendre pleinement les mécanismes sous-jacents.

En fin de compte, si vous rencontrez des symptômes de l’hypermétropie, il est important de consulter un ophtalmologiste pour un diagnostic précis et un traitement approprié. Avec les bonnes mesures de correction et de traitement, il est possible de gérer efficacement l’hypermétropie et de maintenir une bonne santé visuelle tout au long de la vie.

\n