Produits braille et basse vision pour déficients visuels

Ophtalmologue, opticien, orthoptiste : les professionnels au service des malvoyants

 
Un sénior dans la boutique d'un opticien
La malvoyance, appelée également basse vision, se distingue des autres troubles visuels par leur nature et leur ampleur. Pour les personnes mal-voyantes, les verres correctifs ne suffisent pas. Heureusement, il existe aujourd'hui de nombreuses solutions pour préserver l'autonomie des patients. L'intervention coordonnée de différents spécialistes est indispensable. Ophtalmologues, opticiens et orthoptistes, appelés les 3 « O », collaborent pour proposer aux personnes atteintes de basse vision, un parcours de soins coordonnés.

Entre tous les rendez-vous et les interlocuteurs, il est parfois difficile de s'y retrouver. Faisons ensemble le point sur les fonctions de chacun, leurs compétences et leurs missions auprès des mal-voyants.

L'ophtalmologue, médecin spécialisé dans l’œil et la vision

On l'appelle également oculiste, ophtalmologiste, ou ophtalmo dans le langage oral. Il s'agit d'un médecin qui a fait une spécialisation de 5 à 7 ans, durant la seconde partie de ses études.Il a trois missions principales : le diagnostic, la prescription médicale, la chirurgie oculaire.

Le diagnostic de basse vision

Si vous suspectez une baisse subite de la vue ou un trouble visuel, parlez-en déjà à votre médecin traitant : il pourra réaliser les premiers contrôles. Cependant, il est possible de prendre directement rendez-vous avec un ophtalmologiste (vous serez remboursé de la même façon). L'ophtalmologue vous fera passer une série d'examens, comme la vision de près, de loin, le discernement des couleurs et des contrastes. Dans un deuxième temps, il aura certainement besoin de réaliser l'examen du fond d’œil. Il observera l'état de la rétine, des nerfs et des vaisseaux sanguins.
C'est ainsi qu'il pourra dépister une rétinopathie diabétique, une dégénérescence maculaire liée à l'âge (DMLA), une hypertension artérielle ou un glaucome.
Une partie des examens est souvent menée par un assistant orthoptiste. Cependant, l'ophtalmologue reste la seule personne en charge de l'analyse les résultats. C'est donc ce médecin spécialisé qui pose un diagnostic.

La prescription médicale ou chirurgicale

L'ophtalmologue est le garant du parcours de soin. En fonction du diagnostic, il préconise un traitement, qui peut aller des verres correctifs à la chirurgie. Il rédige l'ordonnance à destination de l'opticien, détaillant la correction des verres à mettre en place.
Une rééducation orthoptique peut s'avérer nécessaire. Si c'est le cas, votre ophtalmologiste vous prescrira des séances.Si vous avez besoin d'une intervention chirurgicale, il vous expliquera les modalités et répondra à vos questions. Il pourra programmer l'acte, s'il est équipé pour le réaliser, ou vous diriger vers un collègue.
En cas de problème grave de mal-voyance, il vous conseillera sur l'équipement d'aide à la vision, pour conserver votre autonomie. Selon votre pathologie, il vous orientera vers d'autres praticiens, comme l'ergothérapeute, le psychologue, le nutritionniste.

La chirurgie de l’œil

L'ophtalmologue est également un chirurgien spécialisé du système oculaire. Il intervient à l’hôpital ou dans le privé.
C'est lui qui se charge des opérations oculaires. Certains de ces actes chirurgicaux sont pratiqués pour résoudre des problèmes de basse vision.
  • Le glaucome : cette maladie touche le nerf optique. L'objectif pour le chirurgien est d'ôter le liquide généré par la surpression oculaire. 
  • La cataracte : l'ophtalmologue change le cristallin opacifié par un cristallin artificiel. Il s'agit d'une opération très courante et qui donne d'excellents résultats. 
  • La chirurgie de la cornée, de la rétine, de la vitrée, de la macula
La chirurgie est d'une aide précieuse dans la basse vision. Elle aide les personnes à retrouver une vue normale ou conserver un peu de vision.

En ophtalmologie, les rendez-vous sont longs à obtenir. Anticipez, en posant d'avance les prochaines dates. Programmez plusieurs alarmes pour ne pas manquer un rendez-vous !

L'orthoptiste, le kiné de la vue

Ces praticiens relèvent du para-médical. Le diplôme universitaire d'orthoptiste s'obtient en 3 ans d'études après le baccalauréat, dans un institut rattaché à une UFR de médecine.
Vous pourrez avoir affaire à un orthoptiste dans deux cadres différents : le diagnostic et la rééducation.

L'orthoptiste, l'assistant de l'ophtalmologue

Pour répondre à la demande des patients, les ophtalmologistes délèguent l'exécution d'une partie des examens oculaires à un orthoptiste. Ils travaillent alors dans un même cabinet. Au final, c'est bien l'ophtalmologue qui analysera tous les résultats et posera le diagnostic.
Sur demande du médecin traitant, l'orthoptiste peut se charger des dépistages, même en cabinet privé. Il dirigera le patient auprès d'un ophtalmologiste si cela est nécessaire. L'objectif est de désengorger les médecins spécialisés, tout en assurant une intervention rapide auprès des patients.

La rééducation des yeux

L'orthoptiste intervient dans le protocole de soins, dans le cadre d'une stimulation ou d'une rééducation fonctionnelle du muscle optique.
Le suivi chez l'orthoptiste et la pratique quotidienne des exercices aident les personnes atteintes de basse vision à optimiser leur vue.
On observe de bons résultats dans les pathologies suivantes :
  • la rétinopathie diabétique
  • le glaucome
  • la DMLA
  • les complications rétiniennes de la myopie forte
  • la cécité infantile d'origine cérébrale ou de malformation
  • les séquelles dues à une anorexie périnatale ou à une naissance prématurée

L'objectif de la rééducation est d'exploiter au mieux la vision résiduelle, dans les tâches nécessitant la vision de près, de loin, l'attention soutenue. L'orthoptiste aide à explorer la vision périphérique lorsque la vision centrale est trop altérée. Il aide la personne à s'équiper et à utiliser les équipements optiques et les outils d'aide à la vision, pour retrouver un maximum d'autonomie. Il oriente ses patients vers des sites spécialisés et les opticiens experts en basse vision.

L'opticien, spécialiste des verres optiques

L'opticien travaille en boutique. Il est titulaire d'un BTS opticien-lunetier (exigé pour être gérant), d'un CAP ou d'un Bac Pro. Il est en charge de la vente des lunettes, de leur montage et peut réaliser un examen basique de la vue. Certaines marques d'optique mettent en place des centres agréés basse vision, regroupant plusieurs professionnels.

L'opticien conseille sur la vente des lunettes correctrices

L'opticien vous reçoit dans sa boutique, pour commander les verres prescrits par l'ophtalmologue. Sachez que certains se déplacent à domicile, ce qui peut être utile en cas de basse vision. Il vous conseille sur la monture adaptée à votre visage, en tenant compte des verres à insérer (verres double foyer ou aux verres amincis,) de vos goûts, de votre mode de vie et de vos finances. Il vous propose des types de verres qui peuvent améliorer votre vision, en plus de la correction, comme le traitement anti-reflets. D'autres variantes existes, comme le traitement contre les rayures, les verres solaires adaptés à votre vue ou les lentilles de contact dans certains cas.

Le montage et la réparation des lunettes de vue

Votre opticien gère la commande des verres à votre vue. Il se charge ensuite lui-même de les tailler et de monter sur les montures choisies. Lorsque vous venez récupérer vos lunettes en boutique, il ajuste les branches à votre visage, grâce à un appareil qui les assouplit temporairement.Si vous cassez vos lunettes ou s'il y a un problème de confort, passez au magasin : l'opticien pourra les modeler ou les réparer dans son atelier.

Examen de l'acuité visuelle

Dans une certaine limite, l'opticien peut vérifier si vos lunettes sont toujours à votre vue. Il est formé pour réaliser le test optométrique (examen basique de la vue). Sa disponibilité peut être vraiment arrangeante entre deux rendez-vous chez l'ophtalmologue.
La basse vision est une spécificité des troubles visuels. Prenez le temps de trouver les professionnels qui ont les compétences pour vous aider et vous conseiller sur toutes les aides qui existent, matérielles et humaines.
Sources :
https://www.labonnevue.fr/la-vue-de-a-a-z/ophtalmologiste-orthoptiste-opticien-qui-fait-quoi
https://www.guide-vue.fr/la-malvoyance/accompagnement-par-professionnels
https://www.cidj.com/metiers/ophtalmologiste https://fr.wikipedia.org/wiki/Chirurgie_oculaire https://www.cidj.com/metiers/orthoptiste
https://udose.fr/orthoptie/la-basse-vision/
https://www.optic2000.com/conseil/index/view_category/category_id/15/
http://www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/opticien-lunetier-opticienne-lunetiere
 
Retour

TOUS LES ARTICLES

 

Recherche dans les actus :

 

 


CATEGORIES du blog:

Seniors
Sportifs
Produits
Vidéos


ARTICLES BLOG RECENTS :