Produits braille et basse vision pour déficients visuels
 

Les mots du Braille

Retour
Par ordre alphabétique
Acuité visuelle : Elle se mesure de loin, de près ou à une distance intermédiaire selon les besoins de l'examen. L'acuité visuelle d'un œil en vision de loin est le pouvoir de celui-ci à discerner un petit objet (ou optotype) situé le plus loin possible. Cette valeur angulaire n'est pas utilisée en France où l'on a préféré rapporter cette valeur à une fraction de 10. On parle alors de « dixièmes » d'acuité. Quand on a 10 dixièmes d'acuité, on considère que la vision est correcte. On peut évidemment avoir une acuité visuelle supérieure à 10/10 : 18/10 ou 20/10 sont considérés comme une performance, mais souvent les tableaux servant à la mesure de l'acuité visuelle ne dépassent pas 12/10. Quand on utilise un projecteur de tests, les optotypes projetés sont souvent plus petits. De plus, l'acuité visuelle dépendant du genre d'optotypes projetés (lettres, chiffres, dessins, anneaux ouverts, E orientés...) la qualité de reconnaissance pour une même taille d'optotype réserve parfois des surprises : on reconnaîtra un A mais pas le dessin d'une maison...

Afficheur braille / Plage braille / Barrette braille / SyncBraille
Ecran tactile permettant de lire en Braille toutes informations affichées sur l’écran d'ordinateur, de tablettes ou de smartphones. Il a essentiellement une fonction de lecture. Il existe de 12 à 80 caractères. 

Aveugle
Au sens strict, est celui qui est privé de ses yeux (ab oculis) ou celui qui est privé de la vue. À ce sens strict de privation totale, on fait correspondre une privation partielle. Ainsi, dans le sens réglementaire français, la cécité commence dès que l'acuité est inférieure à 1/20. Il peut donc aussi bien s'agir de sujets aveugles, au sens strict (sujets n'ayant aucune perception visuelle), que de sujets ne pouvant être considérés ni comme des aveugles, car ils ont une acuité chiffrable et un certain potentiel visuel, ni comme des malvoyants, car cette acuité est inférieure à 1/20. De même, une personne est considérée comme malvoyante si elle a en dessous de 3/10 d'acuité visuelle du meilleur œil après correction. Ce seuil varie selon les pays. 

Bloc-Notes braille / BrailleSense
Petit appareil indépendant comprenant un afficheur braille, un clavier braille ou AZERTY permettant d’écrire et de lire en braille et pour certains modèles en vocal. Il possède une mémoire et est souvent connectable à un ordinateur PC ou Mac. Le bloc notes offre de nombreuses fonctions : prise de notes et relecture, traitement de texte, agenda, répertoire, Navigateur Web, gestion des mails, lecture de fichiers audio tels que des livres au format DAISY, calculatrice, etc de manière autonome. Il est toujours possible d’y connecter directement (sans passer par l’ordinateur) une imprimante classique ou braille.

Bluetooth : 
Technologie radio courte distance destinée à simplifier les connexions entre les appareils électroniques (connexion sans fil), bloc-notes avec smartphone ou tablettes.
 
Braille abrégé
Forme contracté du braille constitué en 1880 par Maurice de la Sizeranne et complété depuis par de nombreux partenaires A opposé au braille intégral.
Braille informatique
Le braille standard, avec ses 6 points, ne permet que peu de combinaisons pour coder les caractères. Certains caractères, comme les majuscules ou les chiffres ont été codés sur deux caractères brailles afin de pallier cette limite. Malheureusement, l'utilisation de ce type de codage s'avère mal adapté à l'informatisation. Aussi pour l'informatique utilise-t-on un braille à 8 points au lieu de 6. Les deux points supplémentaire sont placés en dessous de la cellule braille classique. Le point 7 sous le point 3 et le point 8 sous le point 6. Ainsi, le braille informatique permet 256 combinaisons (2 puissance 8), soit une correspondance exacte avec la table ASCII utilisé en informatique. En particulier,les lettres minuscules et majuscules peuvent être différencié grâce au point 7.

Braille : 
Système d'écriture tactile à l'usage des personnes aveugles ou gravement déficientes visuelles. Le système porte le nom de son inventeur, le Français Louis Braille (1809-1852) qui avait perdu la vue suite à un accident. Élève à l'Institut des jeunes aveugles, il modifie et perfectionne le code Barbier. En 1829 paraît le premier exposé de sa méthode.

Compact Flash / CF : 
Le CompactFlash (ou CF) est un type de carte mémoire servant comme unité amovible de stockage de données numériques et est principalement utilisé pour le stockage des données pour les PDA, les baladeurs MP3, les appareils photos etc…

Curseur routing  : 
touche placée en regard de la cellule braille permettant d'amener le curseur d'une application sous la lettre lu en braille

DAISY (Digital Accessible Information System) : 
Le Daisy consortium est une collaboration mondiale issue d’une bibliothèque spécialisée en “livres audio”, pour les personnes souffrant de problèmes de vue. Son objectif est de développer des standards internationaux et d’appliquer des stratégies de production, d’échange et d’usage de la nouvelle génération des livres audio;
Déficient visuel : personne dont l'acuité visuelle est faible (malvoyante) voire nulle (aveugle). 36 % n'ont aucune possibilité visuelle. 14 % ont des possibilités visuelles peu utilisables. 50 % ont des possibilités visuelles pouvant faire l'objet d'une rééducation.

Ethernet : 
protocole de réseau local à commutation de paquets

Flash : 
mémoire de masse à semi-conducteurs ré-inscriptible dont les données ne disparaissent pas lors d'une mise hors tension.
 
GPS ( Global Positioning System)
système de géolocalisation par satellite

Imprimante braille : 
Système dit « embossage » transfère le texte proposé par l’ordinateur en informations braille. Les programmes de traductionconvertissent en braille le texte numérisé qui peut ensuite êtreimprimé sur l’imprimante en braille (en créant des « bosses » dansle papier pour permettre la lecture tactile).

Jaws : 
Lecteur d'écran sous Windows, produit par la société Freedom Scientific. Il transforme un texte affiché sur un écran en un texte oral ou un texte en braille, et permet d'interagir avec le système d'exploitation et les logiciels.

LCD : 
Liquid Crystal Display, soit « écran à cristaux liquides »

Lithium-ion : 
Composant chimique entrant dans la confection des batteries pour ordinateurs portables. Les batteries Li-on sont, aujourd'hui, les plus éfficace, offre une meilleure autonomie, et affiche les temps de recharges les plus rapides. 

Logiciel de lecture d’écran / Screan reader : 
Aide technique qui retranscrit ce qui est affiché sur un écran par synthèse vocale et/ou en braille, et permet d'interagir avec le système d'exploitation et les logiciels.

Machine à lire : 
Appareil électronique capable, de manière automatisée, de capter du texte imprimé, pour le déchiffrer au moyen d'un dispositif de reconnaissance optique de caractères (OCR), puis le restituer par le biais d'une synthèse vocale, afin de le rendre accessible aux déficients visuels (aveugles et malvoyants), sans qu'ils aient à solliciter l'aide d'un lecteur humain.

Mal-voyant
Personne dont l'acuité visuelle du meilleur œil, après correction et, à 5 mètres, est inférieure ou égale à 3/10e.

MP3
Le MPEG-1/2 Audio Layer 3, plus connu sous son abréviation de MP3, est la spécification sonore du standard MPEG-1, du Moving Picture Experts Group (MPEG). C'est un algorithme de compression audio (codec) capable de réduire drastiquement la quantité de données nécessaire pour restituer de l'audio, mais qui, pour l'auditeur, ressemble à une reproduction du son original non compressé, c'est-à-dire avec perte de qualité sonore significative mais acceptable pour l'oreille humaine.

OCR (optical character recognition) / Reconnaissance Optique de caractères : 
Désigne les procédés informatiques pour la traduction d'images de textes imprimés ou dactylographiés en fichiers de texte.
 
PDA (Personal Digital Assistant) : 
Assistant personnel ou ordinateur de poche est un appareil numérique portable, souvent appelé par son sigle anglais PDA. / VoiceSense

Perkins : 
Machine à écrire le braille, mécanique et portable constituée de 7 touches (6 pour les caractères et une pour l'espace). On parle de clavier Perkins pour désigner, par exemple, le clavier d'un bloc-notes braille

Plug and Play
PNP, littéralement connecter et jouer ou branche et utilise, est une procédure permettant aux périphériques récents d'être reconnus rapidement et automatiquement par le système d'exploitation dès le redémarrage après l'installation matérielle. Cette procédure permet l'installation en requérant un minimum d'intervention de la part de l'utilisateur et donc en minimisant les erreurs de manipulation et de paramétrage.

Processeur
CPU Central Processing Unit, « Unité centrale de traitement » en français) est le composant essentiel d'un ordinateur qui interprète les instructions et traite les données d'un programme.

RAM (Random Access Memory ) : 
La mémoire vive, mémoire système ou mémoire volatile, (mémoire à accès aléatoire), est la mémoire informatique dans laquelle un ordinateur place les données lors de leur traitement. Les caractéristiques de cette mémoire sont : sa rapidité d'accès (cette rapidité est essentielle pour fournir rapidement les données au processeur) ; sa volatilité (cette volatilité implique que les données sont perdues dès que l'ordinateur cesse d'être alimenté en électricité).

Reconnaissance vocale  : 
Reconnaissance automatique de la parole (Automatic Speech Recognition ASR) est une technologie informatique qui permet d'analyser un mot ou une phrase captée au moyen d'un microphone pour la transcrire sous la forme d'un texte exploitable par une machine.

Reset : 
Verbe anglais to reset (prononcé /ɻi'sεt/) signifie remettre à zéro ou réinitialiser.

SD et SD HC : 
Secure Digital, High Capacity carte mémoire, utilisée par exemple dans les appareils photo, pouvant contenir 2 Go de données. Les cartes SD HC disposent de 4, 8 ou 16 Go. On commence à voir des modèles de 32 Go, ce qui constitue la limite officielle fixée par les industriels. Les lecteurs de SDHC sont spécifiques, mais ils lisent aussi les SD classiques.

Supernova
Lecteur d'écran sous Windows, produit par la société Dolphin. Il transforme un texte affiché sur un écran en un texte oral ou un texte en braille, et permet d'interagir avec le système d'exploitation et les logiciels.

Synthèse vocale : 
La synthèse vocale est une technique informatique de synthèse sonore qui permet de créer de la parole artificielle à partir de n'importe quel texte.

Terminal de lecteur d’écran : 
Outils permettant de visualiser en braille le contenu d’un écran de PC ou Mac en association avec un logiciel de lecture d’écran
 
USB (Universal Serial Bus) : 
Bus informatique à transmission série servant à connecter des périphériques informatiques à un ordinateur. Le bus USB permet de connecter des périphériques à chaud et en bénéficiant du Plug and Play. Il peut alimenter certains périphériques en énergie, et dans sa version 2, il autorise des débits allant de 1,5 Mbit/s à 480 Mbit/s.

VGA : 
Video Graphics Array norme d’affichage désignant une taille d’image de 640 X 480 pixels.

WEB
World Wide Web, littéralement la « toile (d’araignée) mondiale », communément appelé le Web, parfois la Toile ou le WWW, est un système hypertexte public fonctionnant sur Internet et qui permet de consulter, avec un navigateur, des pages mises en ligne dans des sites. L’image de la toile vient des hyperliens qui lient les pages web entre elles.

Wifi : 
Technique de réseau informatique sans fil mise en place pour fonctionner en réseau interne et, depuis, devenu un moyen d’accès à haut débit à Internet. Il est basé sur la norme IEEE 802.11 (ISO/CEI 8802-11).

Window-Eyes : lecteur d'écran sous Windows, produit par la société GW-Micro. Il transforme un texte affiché sur un écran en un texte oral ou un texte en braille, et permet d'interagir avec le système d'exploitation et les logiciels.

 

 

  Paiement sécurisé
  Livraison en 48h
  Frais de port OFFERTS !
  Satisfait ou remboursé