Produits braille et basse vision pour déficients visuels Tel : 01 69 19 14 60
E-mail : info@visiole.fr

Les causes de la malvoyance

Plusieurs raisons peuvent être avancées lorsqu’on parle de malvoyance. En effet, les facteurs impliqués dans la déficience visuelle vont des blessures que l’on peut avoir aux yeux, en passant par les maladies oculaires jusqu’au cancer.

On vous parle ici des principales causes de la déficience visuelle :

Baisse de l’acuité visuelle suite à une blessure

Une blessure aux yeux constitue l’une des causes classiques de la malvoyance. Elle peut survenir suite à un accident de travail comme on peut l’attribuer à tout autre incident de la vie de tous les jours.

Lorsqu’on parle de blessure à l’œil, on pointe souvent du doigt l’atteinte de la cornée ce qui emporte une déficience visuelle menant à la malvoyance parfois même à un aveuglement total de l’œil concerné.

Malvoyance héréditaire

La malvoyance peut aussi être attribuée à un état héréditaire. Il en est ainsi des personnes souffrant de rétinite pigmentaire.

Infections

Les infections sont également pointées du doigt en matière de baisse de l’acuité visuelle. Il arrive par exemple que la femme enceinte soit atteinte de rougeole et transmet l’infection à son enfant.

Une telle transmission pourrait alors mener à un handicap visuel pour l’enfant si ce n’est une cécité totale.

Certaines infections oculaires comme le trachome peuvent aussi entrainer des dommages considérables aux yeux des personnes qui en sont atteintes. Elles sont le plus souvent dues à un manque d’hygiène et sont particulièrement présentes dans les pays sous développés, là où l’accès à l’eau présente de sérieux obstacles.

Amblyopie ou syndrome de l’œil paresseux

L’amblyopie constitue aussi une cause de malvoyance. Elle s’explique par une différence d’acuité visuelle entre les deux yeux, une différence que l’on ne peut pas expliquer par une lésion organique.

Le syndrome de l’œil paresseux s’explique par l’absence d’un traitement optimal de l’information relayée par l’œil au cerveau.

Cataracte

La cataracte se traduit par une opacification partielle ou totale de la lentille ce qui empêche la lumière d’arriver jusqu’à la rétine. Il s’agit ici de la principale cause de cécité dans le monde.

La cataracte concerne plus particulièrement les personnes âgées, s’agissant d’une maladie oculaire liée au vieillissement.

Rétinopathie diabétique et glaucome

On ne pourrait pas parler de malvoyance sans évoquer la rétinopathie diabétique. Il s’agit de l’atteinte des vaisseaux sanguins de la rétine due au diabète.

Le glaucome constitue une maladie incriminée dans la déficience visuelle. Il se manifeste par une augmentation de la pression oculaire pouvant endommager le nerf optique.

On rencontre cette maladie chez les personnes âgées et parfois aussi les nourrissons qui naissent alors avec cette condition.

Dégénérescence maculaire liée à l’âge ou DMLA

La DMLA se traduit par une perte progressive de l’acuité visuelle jusqu’à une atteinte du macula, composant essentiel de la rétine. Comme son nom l’indique, elle concerne plus particulièrement les personnes âgées.

Elle entraine la perturbation du champ visuel et peut aller jusqu’à son opacité. La personne qui en est atteinte a alors de sérieuses difficultés à s’orienter.

Rétinite à CMV

La rétinite à CMV constitue une infection grave de l’œil causée par un virus répondant à l’appellation cytomégalovirus. Concrètement, ce virus s’en prend directement aux cellules photoréceptrices qui composent la rétine.

La rétinite à CMV concerne surtout les personnes disposant d’un système immunitaire déficient comme celles atteintes du Sida.

Cancer des yeux

Enfin, un cancer des yeux peut aussi expliquer la malvoyance. C’est le cas du rétinoblastome, un cancer fréquemment diagnostiqué chez les enfants.